Cahier In.SITU n°2 | Vivre et se déplacer, d’hier à aujourd’hui Montréal et Boucherville en exemples

Cahier In.SITU n°2 | Vivre et se déplacer, d’hier à aujourd’hui Montréal et Boucherville en exemples
Date de publication : Octobre 2017
Sous la direction de : Florence Junca-Adenot et Florence Paulhiac Scherrer
Télécharger au format PDF

Description du contenu du cahier

La ville de Boucherville fête en 2017 son 350e anniversaire et commémore les 300 ans du décès de son fondateur, Pierre Boucher. À cette occasion, la Corporation des fêtes 2017 organise quelque 124 événements et legs guidés par trois thématiques : le patrimoine historique, la qualité de vie et la fierté d’appartenance à Boucherville ainsi que les transports de la région à travers le temps, de la Nouvelle-France au 21e siècle. Le patrimoine historique est un aspect important de la communauté, forte, sensible et respectueuse de son environnement passé et actuel. Depuis toujours, le patrimoine bâti et les paysages de Boucherville sont une fierté pour ses résidents. La qualité de vie à échelle humaine et la forte appartenance font partie de l’ADN bouchervillois. L’exposition s’articule autour de la thématique du transport à travers le temps et comment les modes successifs de transport ont influencé l’occupation du territoire et les façons de vivre. Cette exposition permet de comparer l’évolution de la ville de Montréal et de celle de Boucherville, banlieue typique de la métropole, afin de comprendre la dynamique du développement de l’agglomération de Montréal. Cette exposition a été présentée dans un premier temps à la bibliothèque municipale de Boucherville (mars- avril 2017). Elle a ensuite circulé dans les écoles primaires et secondaires de Boucherville ainsi que dans les maisons de la culture de Montréal. Le présent cahier sert de document de référence et de compréhension de l’exposition. L’ensemble des données et illustrations sont disponibles à la Chaire In.SITU, de l’École des sciences de la gestion, UQAM.

Synthèse du projet

Le développement et l’organisation du territoire sont influencés de différentes manières. Au fil du temps, les valeurs et les préoccupations évoluent et modifient les façons de vivre, de fonctionner, d’échanger et d’occuper l’espace. Les différents événements sociaux et économiques, l’évolution des technologies, sont des éléments qui modifient les modes de vie et influencent la structure des milieux de vie et de l’occupation du territoire. Cependant, les changements sont tous influencés par un élément essentiel : les modes de transports qui évoluent au fil des siècles. Est-ce que les manières de se déplacer ont eu un réel impact sur le développement et l’organisation du territoire ? Comment les différents modes de transport ont eu des répercussions urbanistiques sur Montréal et ses environs ? Pour y répondre, deux villes sont prises en exemple, Montréal et Boucherville. Présentée de façon simultanée de l’époque de la Nouvelle-France au 21e siècle, l’analyse de l’évolution des modes de transport et du développement urbain montréalais démontre leurs liens possibles et permet une meilleure compréhension de la région de Montréal. L’analyse du développement du territoire en fonction de l’évolution des modes de transport est découpée en six grandes périodes :

  • Périodes des Premières Nations Avant 1642
  • Époque de la colonisation et de l’arrivée des Européens au Québec 1642 à 1809
  • Époque de l’industrialisation et de l’électrification 1847 à 1930
  • Époque des grands projets urbains et du développement périphérique 1930 à 1967
  • Époque d’une communauté urbaine et d’une consolidation des milieux 1967 à 2017
  • L’avenir du territoire Perspectives sur 2017-2037

Méthodologie

Le présent cahier et l’exposition reposent sur une vaste recherche d’informations réalisée en 2015 et 2016. Ces sources sont présentées en annexe et dans la bibliographie. L’analyse se divise en deux troncs communs qui s’arriment tout au long du document : L’évolution des modes de transport utilisés et l’histoire du développement de Montréal et de Boucherville. La portion historique de l’analyse se base sur différentes sources informatiques, bibliographiques et des entrevues. Cette collecte de données avait pour but de recenser les événements marquants en termes d’urbanisme et de mouvements sociaux et économiques pour Montréal et Boucherville. La recherche s’est attardée au développement du territoire depuis la colonisation du Québec, ainsi qu’un bref aperçu de la période qui précède, celle des premières nations. Le projet est piloté par la Chaire de recherche In.SITU de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, grâce à quatre professeurs des domaines de l’urbanisme, des transports et de l’histoire. Ils ont guidé le projet quant aux méthodes de recherche, la présentation des faits historiques, dans le but d’assurer la validité de l’information ainsi qu’une compréhension simple et vulgarisée des différents éléments analysés. Tout au long de la recherche, les éléments ont été divisés selon 3 catégories, et pour les deux villes, à savoir : les événements historiques importants, les mouvements sociaux/économiques qui ont marqué la ville ainsi que les événements reliés aux transports. Cette division s’est effectuée dans un tableau Excel afin de conserver une trace de tous les faits répertoriés et afin d’organiser les événements de manière chronologique (Annexe 4). Le tableau est aussi divisé selon les six périodes historiques. Suite à une première recherche d’ensemble, un second tableau synthèse a été créé afin de répertorier tous les modes de transport qui ont marqué Montréal et Boucherville. Il a été possible d’identifier clairement les modes de transport utilisés selon les époques et à quels modes ils se substituaient. L’étude de cette portion a été illustrée par des images, des photos et des cartes. Ces différents modes de transport ont ensuite été associés aux événements marquants relevés. Cela est devenu une trame qui a permis d’effectuer une sélection des informations et de commencer à tisser des liens entre les modes de transport et les différents événements affectant le développement du territoire. Afin de répondre à l’objectif du projet et d’éviter une surcharge d’informations, plusieurs éléments ont été retirés afin de faciliter la lecture du rapport et améliorer sa compréhension.

Bonne lecture !