Colloques

EJC – Colloque | Mobilité et transports urbains face aux défis de la sobriété

La Chaire In.SITU est heureuse de vous convier au colloque Mobilité et transports urbains face aux défis de la sobriété qu’elle co-organise avec l’ENTPE dans le cadre des 30e Entretiens Jacques Cartier.

Dates : Lundi 16 et mardi 17 octobre 2017

Lieu : Parc Jean-Drapeau, Montréal
Bâtiment : Pavillon du Canada
Salle : La Toundra
Plan d’accès

Programme complet : EJC – Colloque Mobilité

Billets ($) :  Acheter un billet

Ce colloque réunit sur deux jours des acteurs du milieu et des chercheurs agissants des deux côtés de l’Atlantique afin de partager sur les enjeux entourant l’émergence de formes de mobilité plus économes en ressources et des leviers existants pouvant favoriser l’adoption de ces nouveaux modèles de mobilité au sein de nos villes.

Thématique détaillée de l’événement | Les grandes villes se confrontent actuellement à la nécessité de mettre en œuvre une transition vers un développement urbain beaucoup plus économe des ressources (naturelles, financières, spatiales), tout en maintenant un certain niveau de bien-être, de qualité de vie et d’équité sociale au sein de leurs populations. Pour répondre aux demandes de plus en plus diversifiées de mobilités individuelles, liées aux transformations du monde du travail et des loisirs, et ce sans augmenter indéfiniment une offre de transport consommatrice de ressources, les acteurs des transports urbains engagent ainsi de profondes mutations. Elles visent à intégrer de nouveaux services de mobilité (partagés, mutualisés, autonomes…), à inciter les populations à des choix modaux moins impactant et à intégrer ainsi les exigences d’une mobilité sobre, s’inscrivant dans le déploiement de l’économie circulaire et du développement urbain durable. Les mutations des pratiques de mobilités et des offres de transports urbains seront saisies et analysées lors de ce colloque sous trois axes complémentaires.

(suite…)

Colloque 408 ACFAS | Intégrer urbanisme et transport collectif dans les métropoles canadiennes : regards croisés sur les projets mis en œuvre

La Chaire In.SITU est heureuse de vous convier à son colloque scientifique Intégrer urbanisme et transport collectif dans les métropoles canadiennes : regards croisés sur les projets mis en œuvre, qui se tiendra le 8 mai prochain dans le cadre du 85e Congrès de l’ACFAS.

Date :
Lundi 08 mai 2017
08h50 à 17h

Lieu :
Université McGill
Bâtiment : Bronfman (BR)
Local : (BR) 410

Programmation : Colloque 408

Inscription en ligne ($) :
85e congrès de l’ACFAS

Ce colloque réunit une équipe de chercheurs canadiens impliqués dans une recherche comparée analysant la mise en œuvre de projets T.O.D dans les principales métropoles canadiennes (Vancouver, Toronto, Gatineau-Ottawa, Montréal). Il s’intéresse particulièrement aux modalités de réalisation concrète des stratégies de coordination urbanisme-transport, planifiées à l’échelle des métropoles canadiennes. De nombreux documents de planification métropolitains au Canada visent une meilleure articulation des stratégies de développement des transports et d’aménagement du territoire. Cet objectif de coordination intersectorielle transport-urbanisme se décline généralement en projets opérationnels de type T.O.D. (transit-oriented development) ou, en français, AATC (aménagement axé sur le transport collectif) aux échelles locales. Ces projets proposent la formalisation de milieux de vie complets (mixtes et denses), développés aux nœuds stratégiques des réseaux de transports collectifs. L’objectif est d’offrir une réponse simultanée à des enjeux tant métropolitains que locaux. À l’échelle métropolitaine, ces quartiers offriraient une solution de rechange à l’étalement urbain et à la dépendance automobile. À l’échelle locale, ils offriraient une stratégie de redéveloppement et de dynamisation des milieux de vie.

Le colloque examine non pas tant les contenus des projets et leurs effets sur la mobilité que les modalités de production soutenant la mise en œuvre de ces projets opérationnels. Au-delà des spécificités de gouvernance et de planification métropolitaines, la coordination urbanisme-transport est essentiellement un processus territorialisé et différencié. Celui-ci relève, aux différentes étapes des projets, d’un jeu d’acteurs spécifique et de ressources locales. Notre objectif est d’apporter des connaissances sur les instruments et les modalités de coopération entre les acteurs et sur les effets substantiels de cette coopération sur la coordination urbanisme-transport, et ce, sur la base d’une comparaison nationale.

Colloque | MonTRéalités 40 ans d’évolution d’enjeux urbains et touristiques

Le Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM souligne son 40e anniversaire par un colloque et une table-ronde qui portent un regard multidisciplinaire sur l’évolution des enjeux urbains et touristiques montréalais.

Date :
Mercredi 08 mars 2017
de 08h30 à 17h

Lieu :
UQAM campus central
Local D-R200
315, rue Ste-Catherine E., Montréal

Programmation complète du colloque

Inscription au colloque (avant le 3 mars) : par courriel à duquette.cathy@courrier.uqam.ca

Tout naturellement, les membres de la Chaire In.SITU seront bien représentés parmi les chercheurs et les chercheuses intervenant lors de ce colloque.

  • 09h – 09h30 | Les enjeux des transformations du tissu urbain et social du Vieux-Montréal depuis 1976 | par Priscilla Ananian et François Racine
  • 15h – 15h30 | Montréal ou la métropole mobile. Lumières sur 40 ans de mutations sociales, spatiales et politiques dans le domaine des transports et de la mobilité | par Florence Paulhiac Scherrer

Colloque Interuniversitaire Urbain (CIU) | Panel projet du réseau électrique métropolitain (REM)

Dans le cadre du Colloque Interuniversitaire Urbain (IUC) les enjeux urbains de demain, Florence Paulhiac Scherrer, titulaire de la Chaire In.SITU, participera à un panel de discussion sur le projet du réseau électrique métropolitain (REM).

Date :
Vendredi 17 mars 2017

Lieu :
(À venir)
Montréal

Billets disponibles :
Eventbrite de 12$ à 50$

Programme du colloque

Détails de l’événement :
Organisé par un regroupement d’associations étudiantes du domaine de l’aménagement, de l’urbanisme et des études urbaines, le Colloque interuniversitaire urbain mise sur le partage des réflexions multidisciplinaires ainsi que sur la collaboration entre le milieu académique et professionnel. Son objectif est de favoriser les idées émergentes grâce à la recherche et l’expérience des acteurs désirant résoudre les problèmes de l’urbain d’aujourd’hui et de demain.

Les détails concernant le panel sur le projet du réseau électrique métropolitain (REM) seront disponibles prochainement.

Vers une mobilité sans couture dans la ville : multimodalité et intermodalité, quelles innovations en France et au Québec

Dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier qui se tiendront à Lyon fin novembre 2016, la Chaire In.SITU et plusieurs de ses partenaires ont collaboré à l’organisation d’un colloque sur la mobilité « sans couture ». Le colloque est l’occasion de réunir chercheurs et praticiens. Plusieurs partenaires de la Chaire In.SITU et plusieurs chercheurs donneront des conférences sur ce sujet les 22 et 23 novembre prochain.

Dates :Localisation de la Métropole de Lyon
Mardi 22 Novembre 2016
Mercredi 23 Novembre 2016

Lieu :
Métropole de Lyon,
Salon Louis Pradel,
20 Rue du Lac,
Lyon, France

Programme du colloque


Détails de l’événement :

L’offre et les pratiques de mobilité évoluent. Pour parcourir les territoires urbains, les habitants n’ont plus seulement recours à la voiture individuelle mais à une multitude de modes de transport qu’ils combinent différemment au gré d’un trajet, d’une journée, d’une semaine : marche, vélo, transports collectifs, autopartage, covoiturage. Ces pratiques intermodales et multimodales sont encouragées par les pouvoirs publics, car elles apparaissent plus durables, sur le plan environnemental, économique comme social.

Pour autant, la multimodalité ne va pas de soi. Elle est notamment confrontée au défi de la rupture : coupure urbaine lorsqu’une voie rapide sépare la gare des arrêts de bus, rupture de charge lorsqu’il faut passer de la voiture au tramway, différenciation tarifaire quand le ticket de bus n’est pas le même que celui du train, information fragmentaire, interlocuteurs multiples et variés… Ce phénomène de rupture interpelle à la fois les voyageurs qui expérimentent au quotidien ces effets de rupture, les acteurs des transports qui sont amenés à penser autrement leur offre et les acteurs de l’urbanisme qui doivent concevoir différemment les espaces publics. La multimodalité incite à un renouvellement des politiques de transport et d’urbanisme : il ne s’agit pas simplement de rapiécer les territoires urbains, mais de fluidifier le parcours des habitants dans ces territoires urbains, autrement dit d’inventer une mobilité « sans couture » dans la ville.

Ce colloque vise à faire un état des lieux sur cette question de la multimodalité en croisant les apports de la recherche et de l’action en France et au Québec. Il sera orienté autour de trois questions clés : quelles sont les pratiques multimodales actuelles ? Comment adapter l’offre de transport pour répondre à cet enjeu de la multimodalité et de l’intermodalité ? Comment concevoir des espaces publics qui permettent de fluidifier les déplacements au sein des territoires urbains ?

La ville durable à l’épreuve des pratiques

Dans le cadre du 84e Congrès de l’ACFAS qui s’est tenu à Montréal à l’UQAM en mai 2016, Florence Paulhiac, titulaire de la Chaire In.SITU, a participé à l’organisation du colloque « La ville durable à l’épreuve des pratiques » au cours duquel plusieurs membres de la Chaire ont partagé leur projet de recherche les plus récents.

84e congrès de l'ACFASDates :
9 au 13 mai 2016

Lieu :
campus central de l’UQAM


Description du colloque :
Dès les années 1970, l’émergence d’une conscience « écologique » a remis en question l’« idéologie de la croissance » qui présidait au développement des villes après la Seconde Guerre mondiale. À la suite du rapport Halte à la croissance du Club de Rome de 1972, des chocs pétroliers de 1972 et 1979, de la multiplication des grandes catastrophes industrielles comme celles de Bhopal en 1984 et Tchernobyl en 1986, de la montée des mouvements écologistes, du rapport Brundtland de 1987 et du troisième Sommet de la Terre tenu à Rio de Janeiro en 1992, qui a donné naissance à l’Agenda 21, les modalités traditionnelles de planification et de gestion urbaines ont été appelées à être configurées sous un autre jour, celui du « développement urbain durable ». Ce principe devient un « impératif » des politiques publiques et un « cadre de référence pour l’action publique urbaine ». Le développement urbain durable constitue alors une prescription qui renvoie, en principe, à l’intégration des dimensions économiques, environnementales, sociales et culturelles dans le développement des villes. Dans la foulée du Sommet sur le développement durable qui s’est tenu à New York en septembre 2015, dont l’un des objectifs renvoie aux « villes et collectivités durables », ce colloque vise à faire le point sur la mise en pratique de la « ville durable ». Les stratégies de développement urbain durable sont-elles efficaces? De quel point de vue et comment en évaluer les effets? Ces stratégies accordent-elles une importance prépondérante à la dimension environnementale, en mettant l’accent sur les enjeux du transport, de la densité urbaine ou des espaces verts? Dans quelle mesure les dimensions sociale et culturelle sont-elles également prises en compte? Et l’objectif de croissance est-il véritablement remis en cause? Voilà des questions auxquelles les participants de ce colloque tenteront d’apporter des réponses.

Compte-rendu :
Le compte-rendu de l’événement est disponible sur le site du réseau Villes Région Monde.

Journée de réflexion : Les conditions de réussite d’un TOD

Forum URBA 2015 en partenariat avec la Chaire In.SITU a tenu une journée de réflexion sur les conditions de réussite d’un TOD.

Photo métro RosemontDate :
Jeudi 28 Janvier 2016

Lieu :
UQAM campus des sciences
200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal
Local SH-4800

Programme de la journée

L’objectif central de la journée de réflexion était d’établir les conditions de réussite des projets de type TOD et, plus spécifiquement :

  • Définir clairement le concept de TOD, ses composantes obligatoires, ses composantes adaptables, ainsi que les acteurs normalement impliqués dans de tels projets;
  • Faire ressortir les stratégies pouvant être mises à contribution pour favoriser l’émergence de quartiers TOD;
  • Identifier les solutions possibles et définir les outils nécessaires ;
  • Illustrer les étapes de la journée de réflexion avec des exemples d’application.

Cette journée a regroupé 15 conférenciers sur ce même sujet et a été l’occasion du lancement officiel de la Chaire In.SITU.

Les enregistrements audio de la journée et les fichiers des présentations des intervenants sont disponibles en ligne sur le site du Forum URBA 2015.

Innovations et cohésion spatiale par les transports collectifs

Ce colloque, qui a regroupé une quinzaine d’interventions, a eu lieu dans le cadre des 28e Entretiens Jacques Cartier qui se sont tenus à Lyon du 30 novembre au 3 décembre 2015. La Chaire In.SITU et plusieurs de ses partenaires ont participé à son organisation.

Date :Localisation de la Métropole de Lyon
1er Décembre 2015

Lieu :
Métropole de Lyon,
Salon Louis Pradel,
20 Rue du Lac,
Lyon, France

 

 

Détails de l’événement :

Les transports collectifs entretiennent un rapport continu avec l’innovation, principalement technique et orientée vers l’offre de transport. Face aux enjeux d’une mobilité quotidienne des personnes plus durable, des transformations des modes de vie comme des territoires, notamment métropolitains, les transports collectifs se doivent désormais d’innover sur un plan beaucoup plus large, tant dans leur organisation que dans l’offre de service, ou encore dans leur logique d’usage. Parmi ces enjeux, la cohésion sociale et spatiale des grands territoires urbanisés est, des deux côtés de l’Atlantique, au cœur de l’action collective. Dans ce contexte, ce colloque propose d’examiner trois types d’innovation qui, dans le champ des transports collectifs, contribuent à répondre à ces enjeux. Le premier type concerne l’organisation institutionnelle et les instruments de gouvernance des transports notamment collectifs au service de l’intégration de l’action collective à l’échelle métropolitaine. Le deuxième type recouvre toutes les façons de répondre aujourd’hui aux besoins des usagers dans leur diversité à travers des services et des réseaux de transport renouvelés. Le troisième envisage comment les technologies numériques transforment le rapport à la ville et aux mobilités urbaines.